Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 janvier 2015

Musset interpelle Voltaire démentant ce siècle-ci qui s'en réclame sans en savoir grand chose ...

 vers43_landelle_001f.jpg

 

Dors-tu content, Voltaire, et ton hideux sourire.
Voltige-t-il encor sur tes os décharnés ?
Ton siècle était, dit-on, trop jeune pour te lire
Le nôtre doit te plaire, et tes hommes sont nés...

Voilà pourtant ton œuvre, Arouet, voilà l'homme
Tel que tu l'as voulu...

Et que nous reste-t-il, à nous, les déicides ?
Pour qui travailliez-vous, démolisseurs stupides,
Lorsque vous disséquiez le Christ sur son autel ?

...Vous vouliez pétrir l'homme à votre fantaisie ;
Vous vouliez faire un monde. Eh bien, vous l'avez fait. 

 

Alfred de Musset

 

Rolla

 

Poésies nouvelles (1836-1852), Charpentier, 1857. 

 

(Opportunément cité, sur son blog, par Patrice de Plunkett

vendredi, 23 janvier 2015

Winston Churchill : un Premier ministre n'est pas un homme d'Eglise !

 W C.jpg

 

« Avoir foi en la perfection de l'homme,  c'est très bien chez un homme d'Eglise. Pas chez un Premier ministre. »

 

Winston Churchill

 

vendredi, 16 janvier 2015

Où le pape François fixe des limites à la liberté d'expression...

 pape-francois.png

 

« La liberté d'expression n'autorise pas à insulter la foi d'autrui. 

Chacun a non seulement la liberté, le droit, mais aussi l'obligation de dire ce qu'il pense pour aider au bien commun. Il est légitime d'user de cette liberté, mais sans offenser. 

Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision ! [...] Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font un jouet de la religion des autres : ce sont des gens qui provoquent, »

 

 Pape François

Dans l'avion qui l'emmenait de Colombo à Manille. (Jeudi 15 janvier 2015)

 

vendredi, 02 janvier 2015

Alexandre Soljenitsyne : Le déclin du courage et les béquilles juridiques ...

 17427_une-soljenitsyne.jpg

 

« Le déclin du courage est ce qui frappe le plus un regard étranger dans l'0ccident d'aujourd'hui. Le courage civique a déserté non seulement le monde occidental dans son sens noble, mais même chacun des pays qui le composent, chacun de ses gouvernements, chacun de ses partis, ainsi que, bien sûr, l’ONU. (…) Une société qui s'est installée sur le terrain de la loi sans vouloir aller plus haut n'utilise que  faiblement les facultés les plus élevées de l'homme. Lorsque toute la vie est pénétrée de rapports juridiques, il se crée une atmosphère de médiocrité morale qui asphyxie les meilleurs élans de l‘homme. Et face aux épreuves du siècle qui menacent, jamais les béquilles juridiques ne suffiront à maintenir les gens debout. » 

 

Alexandre Soljenitsyne 

Harvard, juin 1978